Biographie

     Chercheur et artiste, Armando Menicacci est membre du regroupement stratégique canadien Hexagram, il vit à Montréal. Son travail prend des formes de productions plastiques, performatives et éditoriales autour des relations entre les arts, la corporéité, les technologies et la psychologie. Notamment dans le domaine de l’évaluation de la réception de l’art.

     Après des études de danse et de musique Armando Menicacci obtient une maîtrise en musicologie à l’Université de Rome “La Sapienza” et un doctorat sur les relations entre la danse contemporaine et les technologies numériques auprès de l’Université Paris 8 ou il a fondé et dirigé le laboratoire Médiadanse entre 1999 à 2009, laboratoire fruit d’une collaboration entre l’université Paris 8 et l’association Anomos. Entre 2009 et 2014 il est artiste indépendant et professeur d’art contemporain à l’École Media Art de Chalon sur Saone. Il a publié trois livres  dont La Scena Digitale. Nuovi media per la danza -avec Emanuele Quinz- et de nombreux articles dans les domaines de la musique, du théâtre, mais aussi et robotique, architecture, la psychologie, la danse et les théories de médias, Professeur à l’Université du Quebec à Montréal entre 2015 et 2019 il enseigne également au Brésil, en Turquie en Angleterre et en France. Il est membre fondateur du Laboratoire LAVI (Laboratoire Arts Vivants Interdisciplinaires), financé par la Fondation Canadienne pour l’innovation en 2019, laboratoire dédié à la recherche-création en croisement avec les sciences et la santé. Ses créations ont été exposées en France, Italie, Espagne, République Tchèque,projets d’écriture il réalise des créations en arts numériques et conçoit des expositions, en Europe, Afrique, Amérique du nord et du sud. 

Ses récentes publications scientifiques sont dans le domaine de la robotique et de la psychologie

– Toward Behavioural Objects: A Twofold approach for a System of Notation to Design and Implement Behaviors in Non-anthropomorfic Robotic Artifacts, in “Dance Notation and Robot Motion“, Berlin, Springer, 2016. Article co-écrit avec S. Bianchini, F. Leveillan, E. Quinz et E. Zibetti

– Positive and Negative Valences of the Human Body in Schizofrenia : A Pilot Study of Emotional narrative Regarding the Front and the Back, in “New Ideas in Psychology”, n. 54, pp. 27-34, Janvier 2019. Article co-écrit avec A. Santarpia, G. A. Veltri, H. Berreby et M. Uebel

– Sur les effet revitalisants de la danse mouvement thérapie dans la rémission du cancer du sein. in “Cancer et psychogenèse : croyances et idées reçues”, pp. 191-201.Vol. 13 n. 3-4, Janvier 2020