Thèmes

Analyse du mouvement corporel

     Chaque geste est effectué dans deux contextes différenciés, mais aussi liés. Il se déploie à partir d’un corps, qui a un âge, un sexe, une condition mécanique, psychologique, une fatigue, un état de santé, une culture qui lui sont particulières. Mais il est aussi effectué en un moment historique et en un lieu géographique donnés. Ce temps et ce lieu ont des caractéristiques physiques particulières, mais aussi des caracteristiques culturelles précises où se côtoient avec plus ou moins de frictions, dialogue et de perméabilité des cultures de gout ayant plusieurs niveaux de capital subculturel (Sarah Thornton).

     SI on tien compte des deux contextes (l’histoire et les caractéristiques d’un individu et les particularités d’un milieu) on peut dire qu’un geste est toujours soumis à cinq économies parallèles (Hubert Godard). D’abord, l’économie de ce qui est profondément engrammé au niveau des coordinations réflexes. Ensuite, le geste est soumis au potentiel spécifique, les limitations physiologiques de la structure physique et des membres du corps qui l’effectue. Chaque geste est aussi influencé par la configuration psychoaffective de son producteur. La quatrième est ce qu’on peut appelle l’économie du gout personnel, teinté par les cultures d’appartenance, l’histoire et la formation de la personne. La cinquième est le rapport au contexte physique, mais aussi le contexte culturel, dans lequel le geste prend vie.

     Il y a plusieurs choses qui m’intéressent et qui sont directement lié à ce thème si important. La question de la compréhension des ressorts psychophysiologiques de l’expressivité humaine. La question de la dramaturgie dans le spectacle vivant et dans l’installation en art contemporain, interactive ou pas). 

2020